Rechercher
Fermer ce champ de recherche.
Services

Détection de points chauds

Localiser la chaleur la plus intense

« Notre imagerie thermique « voit » les zones les plus intenses du feu depuis le ciel. Les données de détection de points chauds sont utilisées pour orienter les déplacements des équipes au sol et des ressources, ainsi que pour identifier des zones déjà considérées comme éteintes qui pourraient encore brûler.

Le Canada possède environ 9 % des forêts mondiales, selon notre gouvernement. « La superficie totale brûlée varie largement d’une année à l’autre, mais atteint en moyenne environ 2,5 millions d’hectares par an.

Seulement 3 % de tous les feux de forêt (7 300 à 7 500) qui débutent chaque année au Canada atteignent plus de 200 hectares. Cependant, ces incendies représentent 97 % de la superficie totale brûlée à travers le pays. »

Une fois que les feux de forêt sont actifs (au Canada, 225 par an sur plus de 200 hectares), nous pouvons aider à les gérer en repérant les emplacements des points chauds – les zones du feu les plus intenses, à partir desquelles le feu est le plus susceptible de se propager. Nous utilisons les coordonnées des points chauds pour cartographier les périmètres des incendies ainsi que les zones considérées comme éteintes qui pourraient encore, en réalité, brûler. »